Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samtosha

A l'Alhambra: dimanche 11 mai à 18h10, lundi 12 mai à 16h10

Le souffle des Dieux

Jan SCHMIDT-GARRÉ - documentaire Allemagne 2013 1h36mn VOSTF -

Le yoga moderne, celui qui est pratiqué quotidiennement par des dizaines de millions de personnes à travers le monde, descendrait directement, selon la tradition indienne, du dieu Shiva… Plus prosaïquement et historiquement, une des formes principales du yoga remonterait au début du vingtième siècle, inspirée par un érudit indien, Tirumalai Krishnamacharya (1890-1989), créateur de la « Yogashala », une des écoles les plus influentes du monde.
C’est cette histoire assez peu connue que nous raconte ce film, nous invitant bien, comme l’indique son sous-titre, à un « voyage vers les origines du yoga moderne ». Un voyage que nous accomplissons sur les pas du réalisateur Jan Schmidt-Garré, lui-même fervent pratiquant qui s’implique directement dans le récit.

Il dresse le portrait de Krishnamacharya, qui a influencé tous les styles de yoga actuellement connus, à l’aide d’un réseau de divers moyens cinématographiques : il a découvert d’impressionnantes images d’archives des années trente montrant Krishnamacharya pratiquant ses asanas – un jeune homme ascétique dont le contrôle sur son corps confine à la magie. Il mène de nombreuses interviews des fils et des filles du maître, ainsi que de ses disciples les plus importants :
Bellur Krishnamachar Sundararaja Iyengar, probablement le maître yogi le plus connu et le plus respecté en occident, et Pattabhi Jois – ce dernier est d’ailleurs décédé pendant le tournage du film, à 93 ans.
Il met également en scène des reconstitutions assez étonnantes qui essaient de recréer le contexte culturel et spirituel de l’Inde traditionnelle du début du vingtième siècle.
Par ailleurs le film ne cède jamais au prêchi-prêcha ni au prosélytisme. Il invite à la réflexion et au recul critique, interroge la légende et les traditions, épingle l’esprit de compétition qui anime parfois les grands maîtres…

« Ce qui me semble fascinant à propos du yoga, c’est qu’après tous les espoirs que nous avons placés dans les machines dans les années 1990, on se retrouve soudain avec une activité qui ne requiert aucun équipement particulier… Un tapis de yoga mesure 2 mètres de long et 60 centimètres de large ; sur ce tapis, tout est possible.
« Avant, les adeptes du tapis de yoga m’énervaient, avec leurs “Je déroule juste mon tapis et tout est parfait.” Depuis, j’ai compris que c’était la réalité : quand on prend place sur son tapis de yoga, on entre dans un monde à l’intérieur du monde. Tout ce que vous voyez dans mon film, comme tout ce qui se fait dans le yoga en général, peut se passer sur ce tapis. »

 

Jan Schmidt-Garré

 

Film sur le yoga à Calais "Le souffle des Dieux"

Commenter cet article