Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samtosha

Nectar-d-amour.JPGÇa fait quoi? 

Ça purge des excès en plus et en moins, ça justifie (sens de l'imprimeur), rafraîchit le brasier de la passion. Ça débarrasse ce qu'on a mal "digéré", des griefs - ces déchets de l'esprit-, et ouvre à la tendresse et à la compréhension.

Peut-être un souvenir de Nostradamus et de son "eau de rosat" du Traité des Fardements et Confitures, ce livre de cuisine étonnant qu'il écrivit aussi pour permettre à ses contemporains de profiter toute l'année des vertus des fruits disponibles en abondance, l'été en Provence. La vertu de l'eau de rosat serait de "faire aller à la toilette"...

C'est juste: dans tous les sens du terme, ce nectar permet de se débarrasser de ce qui encombre la voie, celle des amoureux et du flot de la vie en particulier, et ce de manière si douce que cette préparation n'a pas d'effet secondaire. 

 

Ce qu'il faut:

1kg de rhubarbe, 1 tasse de sucre roux, 2 cuillerées à soupe d'eau de rose, 1 cuillerée à café de cardamome;

Pas à pas:

1- Éplucher la rhubarbe et la tailler en morceaux. Piler la cardamome.

2- Mettre la rhubarbe dans une grande casserole. Ajouter 1 litre d'eau et le sucre. Amener à ébullition puis laisser infuser à feu doux environ 20 minutes.

Filtrer à travers la mousseline. Ajouter la cardamome et laisser refroidir.

3- Verser l'eau de rose, fouetter. Mettre en bouteilles.

Le bon moment:

Quand ça bloque, que les choses ne se font pas, que l'on est encombré.

Dans les embrasements d'été: quand l'incendie fait rage, que la fièvre monte, que les conflits se révèlent, que l'on n'est pas maître de sa colère.

Je le sers avec quoi? :

Avec des gâteaux secs éventuellement.

Délicieux!

 Pris dans ce livre

 

Je n'ai pas demandé à avoir des publicités (polluantes) sur ce blog. Overblog demande de payer si l'on désire que ces ces publicités soient retirées!!! (Descendre un peu le curseur pour ne pas être dérangé)

Le nectar d'amour (boisson à la rhubarbe)

Commenter cet article