Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samtosha

 

Vous trouverez en bas de l'article les témoignages et photos de la Matinée du 17 décembre.

 

Une Matinée pour se mettre à l'écoute de nos sens.

Dans les Yoga Sutras de Patanjali, le 5ème des 8 membres du yoga est Pratyahara qui veut dire le retrait des sens. Pratyhara fait le lien entre la pratique physique, le contrôle du souffle et les pratiques méditatives.

Tout comme dans le lâcher prise où il faut d’abord être conscient de ce que nous retenons pour pouvoir éventuellement sentir nos tensions se dissoudre, de la même façon, nos sens doivent être complètement en éveil avant de pouvoir nous en détourner.

N’est-ce pas qu’en étant pendant un certain temps dans une atmosphère avec une odeur particulière, agréable ou non, nous finissons par ne plus la sentir, et que c’est toujours la première bouchée qui a le plus de goût ?

L’autre paradoxe est que nous sommes dans une époque où nous parlons beaucoup d’éveil spirituel -qui n’est autre que de vivre intensément l’instant présent, et qu’en même temps, la plupart du temps, nous sommes sur-stimulés, dispersés, avec notre corps ici et notre esprit ailleurs. Certains pourraient croire que Pratyhara est de ne plus ressentir d’émotions ou d’être indifférent au monde. Pourtant, un arbre doit avoir de bonnes racines pour être solide et affronter tous les vents. Il convient alors, avant tout fantasme cosmique ☺ d’être attentif à notre terreau et à nos graines, à notre corps et à nos pensées, instant après instant.

Il n’y a jamais rien à vouloir changer, ni à devenir quelqu’un d’autre, ce serait se faire violence. Tout est à goûter, à ressentir jusque dans les fibres les plus fines de notre être, ….et c’est peut-être là, ensuite, que le changement opérera.

La Matinée de Yoga sur le thème « Sens et parfums » nous invitera à nous relier à nos sensations pour vivre (et non penser) pleinement les vibrations du moment présent. L’évocation de parfums et d’ambiances nous portera à être plus attentif sur notre sens le plus archaïque, celui pouvant nous ramener brutalement à un souvenir et aux émotions vécues à ce moment là.

Qui dit odorat, dit nez, qui dit nez dit souffle. Pas de yoga sans conscience du souffle, pas de yoga sans pranayama. Le souffle est ce qui nous maintient primordialement en vie, et, si la plupart du temps nous respirons sans y penser, respirer en conscience nous permet d'habiter plus intensément la vivance de la vie, d’en goûter toutes les subtilités dans notre corps.

Puis ce sera le temps du silence, où nous n’aurons nulle part où aller, sinon que d’être là.

 

Nous avons tous notre petite Madeleine ! Vous êtes invités pour cette Matinée de Yoga à écrire votre souvenir olfactif le plus fulgurant. Celui-ci sera lu pendant les temps d’entre poses.

 

Merci à vous !

Marie-Eve

 

La Matinée se déroulera à la Salle Gaston Cornet, Rue de Picardie. Le règlement de 12 euros se fera sur place. Un tableau avec vos coordonnées vous sera envoyé pour que vous puissiez vous organiser pour un éventuel covoiturage selon vos lieux de départ. Les personnes inscrites recevront quelques informations supplémentaires.

 

Les témoignages:

 

Josette : « Merci beaucoup pour les photos et les liens, pour les crêpes et le kéfir… j’en ferai bon usage. J’ai apprécié la dégustation samedi matin ! Merci encore. J’ai apprécié également le stage ainsi que son déroulement, moi qui suis débutante. »

 

Joëlle : « Merci pour cette belle matinée et pour les textes que tu avais choisis. »

 

Nathalie : « Merci pour cette recette de crêpes, je vais la tester cette semaine, j'ai aussi préparé le jus au gingembre et citron, avec du miel un délice ! Merci encore pour ce stage qui fait tellement de bien : lâcher prise, respirations, échanges et partage, ces moments sont rares et précieux »

 

Coralie : « Encore merci pour cette matinée. Très bon stage, j'ai adoré !! »

 

Annie : « Merci pour ta belle séance qui m'a permis d'expérimenter de nouvelles choses comme la respiration alternée par les pieds... Beau travail sur la verticalité et l'horizontalité aussi. C'était super. »

 

Marie-Françoise : « Merci encore pour cette belle matinée »

 

Irène : « Merci Marie-Eve, au moins nous sommes repartis avec une sensation de chaleur (humaine) empreinte de parfums de rose et de rhubarbe. »

 (Précision pour le lecteur : nous avons eu du chauffage seulement les 30 premières minutes)

 

Les photos sont sur le nouveau site ici

 

Commenter cet article