Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par yogalittoral

http://full-circle-yoga.com/sites/default/files/photo.JPG

 

J'avais publié des vidéos "Exercices de yoga pour maigrir" avant de les avoir visionnées. Chose faite.

Ce sont peut-être de bons exercices de gymnastique pour affiner la taille mais je n'ai pas retrouvé l'esprit ni la raison fondamentale du yoga qui est d'apaiser le mental. 

 

Je laisse néanmoins le texte.

 

 

Paroles de Tamby Chuckravanen :


« Je n’oublie pas que ma mission première est de développer mes qualités intérieures »

           

 

«L’honnête homme remonte sa pente, l’homme vulgaire la descend.» Confucius.

 

L’homme n’est ni bon ni mauvais. Il est perfectible. Ce qui distingue l’être de qualité de l’être, dit, ordinaire, n’est pas la teneur de son compte bancaire ni ses richesses matérielles accumulées durant des années, mais bien la prise de conscience de lui-même et de sa différence par rapport aux autres créatures.

 

Prendre conscience de ce qu’il est, est l’essence même de l’intelligence. L’homme de qualité s’interroge toujours sur la valeur morale de ses actes et travaille à se perfectionner. Il travaille à devenir pleinement humain, se construit, en partant de ses potentiels et cherche à se réaliser sans cesse en s’appliquant à développer ses qualités et ses talents.

 

Le travail sur soi, le perfectionnement de soi, tel est la mission même de l’homme. Le temps étant un facteur influant dans l’aboutissement de cette mission, il est plus que nécessaire de ne pas perdre de temps et de s’initier à cet exercice le plus tôt possible et ceci de manière continue.

 

L’égocentrisme, l’arrogance, la vanité, l’oisiveté, l’ignorance ne mènent à nulle part et réduisent l’homme à l’état de pauvreté. De même, l’a peu près, l’amateurisme, la médiocrité ne servent que l’homme ordinaire.

 

 

 

A cultiver :

 

Je cultive la discipline, et la rigueur, des alliées sûres dans toute situation.

 

Je cherche à toujours agir de façon juste en faisant passer l’intérêt commun avant le mien.

 

Quand j’hésite sur la marche à suivre, je m’interroge : « Que ferait un être de qualité ? Que ferait un être ordinaire ? »

 

Je cherche à aller au profond de moi-même et au profond de toute chose.

 

 

 

A éviter :

 

Je ne cherche pas à cacher mes lacunes. Je travaille à les combler.

 

Je ne me laisse pas influencer par le superficiel et le paraître. Je n’ai qu’une échelle de valeur : la mienne.

 

Je ne m’afflige pas si mes mérites ne sont pas reconnus. Je ne m’afflige que de mes manquements.

 

 

Source

 


 


 

Commenter cet article

jakic annie 07/11/2013 22:02

bonsoir, j'aimerais retrouver le blog merci annie de guemps